Le kit de survie de l’entrepreneur social

Auteur : Valérie Froger
avril 2011

Comment s'informer, se former, se faire accompagner et surtout trouver des financements pour devenir un entrepreneur social ? Découvrez toutes les structures qui peuvent vous aider.

S’informer

- Avise : L’Agence de valorisation des initiatives socio-économiques a été créée en 2002. C’est un centre de ressources au service de l’émergence, du développement et de la valorisation des entreprises sociales à l’échelle nationale et européenne. Elle propose de nombreux outils pour aider les créateurs sociaux et propose un programme de formation « entrepreneuriat social ».

 

- Ashoka : cette structure contribue à la structuration et au développement de l’Entrepreneuriat social au niveau mondial. Elle organise notamment le concours Impact depuis 2007 et soutient les créateurs sociaux.

 

- Mouvement des entrepreneurs sociaux : Né en février 2010, ce mouvement a une double mission : créer une communauté active et ouverte d'entrepreneurs sociaux et porter leurs attentes et leurs solutions dans le débat public et les politiques publiques.

 

- CNCRES (conseil national des chambres régionales de l’économie sociale) : cet Observatoire de l’Economie Sociale et Solidaire au niveau national rassemble l’ensemble des Chambres Régionales de l’Economie Sociale présentes dans chaque région. Elles constituent la porte d’entrée privilégiée sur un territoire.

 

- Apce : le site de l’agence pour la création d’entreprise délivre des conseils pratiques pour créer, étapes par étapes, son projet de création d’entreprise.

 

Se former

- Essec : la chaire entrepreneuriat social de l’Essec propose deux programmes de formation s'adressant à des publics différents. La formation initiale s’adresse aux étudiants de l’Essec, le plus souvent en période de MBA. Les programmes de formation continue sont destinés aux professionnels de l'économie sociale ou aux cadres d'entreprises souhaitant développer des compétences particulières sur ces sujets.

 

- Ecole de l’entrepreneuriat en économie sociale (Montpellier) : cette école dispense des formations continues. Les formations sont destinées à consolider les compétences entrepreneuriales des dirigeants des entreprises des trois secteurs de l’économie sociale : secteurs associatif, coopératif et mutualiste.

 

- Se faire aider-accompagner

- Boutiques de gestion : ce réseau d’accompagnement à la création d’entreprise possède 430 agences locales qui accueillent et conseillent les créateurs d’entreprises.

 

- Réseau entreprendre (entreprendre autrement) : ce réseau d’accompagnement à la création d’entreprise propose un programme dédié aux entrepreneurs sociaux. Il octroie également des prêts d’honneur et un accompagnement personnalisé sous la forme de parrainage.

 

- Trouver des financements

- France Initiative : ce réseau, présent dans toute la France à travers 245 agences locales, accorde des prêts d’honneur (sans intérêt ni garantie) dont le montant moyen est de 7 800 euros.

 

- Réseau Entreprendre : ce réseau délivre des prêts d’honneur (sans intérêt ni garantie) dont le montant est compris entre 15 000 et 50 euros.

 

- Adie : l’association pour le droit à l’initiative économique propose des micro-crédits aux créateurs exclus du système bancaire classique.

 

- France active : cette association accorde des garanties couvrant jusqu’à 70 % du montant d’un prêt bancaire. Elle finance également le développement de l’emploi dans les entreprises solidaires.

 

- Nef : société coopérative de finances solidaires mettant en relation épargnants et investisseurs autour de projets solidaires.

 

- Garrigue : société coopérative de capital risque solidaire. Accompagne financièrement les entreprises solidaires en création et développement.

 

- S’installer dans un incubateur

- Antropia : cet incubateur de projets sociaux, lancé par l’Essec,  soutient les projets d’entrepreneuriat social en leur apportant des conseils stratégiques, des financements et un hébergement.

 

- Alter’incub : cet incubateur d’entreprises sociales basé en Languedoc-Roussillon apporte aux porteurs de projets un appui technique et personnalisé ainsi que des aides financières.


haut de page